Le sigrimoire

Ce qu'il faut à l'écrivain, comme au peintre, au musicien, c'est l'infini de la vie et l'errance... Fernand Ouellette

Le granny

Me voilà retombée dans le fil. Pour tout dire, ça a pris le temps. Je ne sais plus trop comment, début janvier 2012 (ou était-ce décembre 2011 ?), j'ai atterri sur le site d'un producteur de laine mohair des Pyrénées, les Bergers Cathares. Le mohair c'est beau, c'est aéré, féérique, en un mot génial sauf que... faut pas se planter. Ouais donc le site était génial, la laine aussi. J'ai eu droit aux explications pour réaliser la superbe écharpe "Merveille". Déjà la fille pas très douée que je suis n'avait pas compris comment faire un jeté, elle cherchait compliqué là où il suffisait de passer le fil d'avant en arrière ou inversement... Il a fallu un bon tiers d'écharpe (peut-être pas tant que ça tout compte fait) pour qu'elle se rende compte de son erreur. Car il faut bien le dire, le motif tant attendu n'apparaissait toujours pas. Une fois les jetés correctement réalisés, le motif a fini par apparaitre. Finalement le modèle est relativement simple une fois quelques détails techniques réglés. Bref, le pire dans cette histoire c'est que le mohair ne se laisse pas détricoter comme ça. Le dilemme : perdre la laine ou continuer et avoir un truc qui ressemble à rien. Résultat : j'ai continué, ça ne ressemble à rien, et en plus je dois détricoter au moins un rang à cause d'une erreur.

crédit : Les Bergers Cathares

Ce n'est pas la mienne mais le modèle. La mienne est au fond du placard depuis plusieurs mois. Mais je ne voulais pas rester sur un échec. J'ai donc expérimenté le point d'Astrakan, celui qui fait des petites boules en quinconce. J'ai tricoté un snood mais trop léger, trop étroit et trop court à la fois. En plus je me suis laissée distraire par Emma, à moins que ce ne soit Justine, en écoutant des livres audio et je me suis décalée dans mes rangs.

Bref, ne voulant pas rester sur un échec, et pour varier un peu, je me suis décidée à reprendre contact avec le crochet. Pour la deuxième année que j'allais à Créativa, j'ai encore flashé sur des modèles crochetés. Cette fois j'ai craqué. J'ai fait l'acquisition de deux kits : un pour faire une écharpe en carrés Granny, et l'autre pour faire une étole japonaise.

crédit : Calune sur Ravelry

Edit du 12/05/2013 : aujourd'hui cela fait un moment que l'écharpe Darling est terminée, je l'ai d'ailleurs portée cet hiver. Elle est constituée de 30 carrés "grand-mère" de type Old America et terminée par des franges. Les changements de couleurs sont obtenus grâce au fil Darling de Katia (colori 200). Le mérinos se crochète bien. Elle m'a donné un peu de fil retorrrrrdrrrrre car j'ai dû défaire et refaire au moins 6 carrés qui n'étaient pas aux bonnes dimensions. Et puis j'ai un peu rechigné à rentrer les fils et à tout assembler. Mais au final la voici et elle me plaît :

La Lovely Leaf Lace

Voici une magnifique écharpe découverte sur purlbee.com, un blog anglophone. J'ai eu envie de la tester. Avant cela, n'étant pas encore familière des explications en anglais, j'ai traduit le modèle en français.

Source: purlbee.com



Voici donc la transposition française que j'ai faite du modèle :

La lovely Leaf Lace est réalisée sur des aiguilles de 5,5 mm avec un fil 100 % cachemire se tricotant avec des aiguilles de 5 mm. Elle nécessite 6 pelotes de 50g. Échantillon en jersey : 16 mailles pour 10 cm.

Le point se fait avec un nombre de mailles multiple de 10 + 1.

Monter 61 mailles.

Rangs impairs (envers) : tout à l'envers

rang 2 : 3 end, *2 m ens. à l'end., jeté, 1 end, jeté, 2 m torses ens. à l'end., 5 end*, 3 end

rang 4 : 2 end, *2 m ens. à l'end., 1 end, jeté, 1 end, jeté, 1 end, 2 m torses ens. à l'end., 3 end*, remplacer les “3 end” de la dernière répétition par 2 end

rang 6 : 1 end, *2 m ens. à l'end., 2 end, jeté, 1 end, jeté, 2 end, 2 m torses ens. à l'end., 1 end*

rang 8 : 2 m ens. à l'end., *3 end, jeté, 1 end, jeté, 3 end, glisser 1 m comme à l'envers, 2 m ens. à l'end., rabattre la maille glissée sur la dernière maille tricotée * , 9 dernières mailles : 3 end, jeté, 1 end, jeté, 3 end, 2 m torses ens. à l'end.

rang 10 : 1 end, *jeté, 2 m torses ens. à l'end., 5 end, 2 m ens. à l'end., jeté, 1 end*

rang 12 : 1 end, *jeté, 1 end, 2 m torses ens. à l'end., 3 end, 2 m ens. à l'end., 1 end, jeté, 1 end *

rang 14 : 1 end, *jeté, 2 end, 2 m torses ens. à l'end., 1 end, 2 m ens. à l'end., 2 end, jeté, 1 end *

rang 16 : 1 end, *jeté, 3 end, glisser 1 m comme à l'envers, 2 m ens. à l'end., rabattre la maille glissée sur la dernière maille tricotée, 3 end, jeté, 1 end *

Répéter les rangs 1-16 encore 5 fois (l’ouvrage doit mesurer une quarantaine de centimètres)

Puis continuer sur environ 30 cm :

Rangs impairs (envers) : tout à l’envers

Rangs pairs (endroit) : tout à l’endroit

Mettre sur une aiguille provisoire et tricoter la seconde moitié de l’écharpe de la même manière. Assembler les deux moitiés au point de grafting...

L'écharpe du modèle fait 30 cm de large et 130 cm de long

Source: purlbee.com



Si comme moi il y a peu, vous vous interrogez sur la maille torse : il s'agit de tricoter une maille endroit mais en piquant l'aiguille droite dans le brin arrière de la maille. Et pour les abréviations :

  • env : maille envers ou envers
  • end : maille endroit ou endroit
  • m : maille
  • ens. : ensemble
  • ** : répéter la séquence entre les astérisques

Sélectionner une date

février 2013
« 12345678910111213141516171819202122232425262728 »

Les cases à fond coloré signalent les dates de parution des billets. Les flèches permettent de se déplacer au mois suivant ou précédent.